SIAO75 février 17, 2011 Pas de commentaire
Dans le cadre du SIAO Insertion, le Préfet de Paris a confié une mission d’évaluation des situations des familles actuellement  hébergées en hôtel sur l’ensemble du territoire francilien.
Le financement de ces hébergements est actuellement assuré par le Samu Social de Paris, porteur du SIAO Urgence, qui est étroitement associé à cette mission. Les familles concernées n’ont aujourd’hui que des relations liées à la prolongation de leur séjour, le Samu Social de Paris n’ayant pas les ressources nécessaires pour proposer un accompagnement social.
Le nombre de ces familles qui sont à l’hôtel depuis plusieurs semaines voire depuis plusieurs années pour quelques-unes, est de 1400, ce qui correspond à plus de 4300 personnes. Elles  sont reparties géographiquement de la façon suivante :
-Paris : 187 familles ; Yvelines : 24 familles ; Essonne ; 115 familles ; Hauts-de-Seine : 139 familles ; Seine Saint-Denis : 557 familles ; Val-de-Marne : 130 familles ; Val d’Oise : 144 familles ; Seine et Marne : 94 familles.
Conformément à l’orientation du GCSMS, le SIAO Insertion, en tant qu’outil mutualisé de régulation et d’observation, plutôt que d’intervenir directement, a souhaité lancé un appel à candidature aux associations et services de son réseau.
Il a été proposé  à la DRIHL la répartition  suivante :
-Paris et Seine-Saint-Denis: Les associations France-Terre-d’Asile, SOS Habitat et Soins, Aurore et le CASP.
-Hauts de Seine : le CASP ; Val-de-Marne et l’Essonne: l’ARFOG ; Val d’Oise et Yvelines : l’AFTAM ; Seine et Marne : Aurore.
Les objectifs de la mission sont  d’effectuer une évaluation sociale de l’ensemble de la famille, ainsi qu’une évaluation individuelle prenant en compte tous les aspects de la vie familiale et les potentialités d’insertion dans le dispositif de droit commun. Il sera préconisé chaque fois que possible une orientation adaptée prenant en compte la dimension territoriale.
 La durée de cette mission, dont la coordination est assurée par le SIAO Insertion, ne doit pas excéder  10 mois. Une équipe permanente de travailleurs sociaux, mise en place par le Samu social de Paris, assure l’évaluation et les préconisations sociales pour les familles qui rentrent actuellement dans le dispositif d’accueil d’urgence en hôtel.
Une lettre de cadrage a été adressée par la DRIHL au Samu Social de Paris qui informe les familles et les hôtels de l’intervention et de la mission des associations.
Au delà du seul constat des situations familiales et de leurs  évolutions, il s’agit pour les associations de ne pas se résoudre  à la seule mise à l’abri des personnes sans aucun accompagnement, qui parfois signifie un véritable abandon social, dont sont actuellement victimes ces familles et de faire des propositions pour les réinscrire dans une dynamique d’insertion.
Pour le SIAO Insertion, il s’agit d’affirmer son positionnement d’un outil  au  service des associations et des publics permettant une connaissance partagée pour introduire une cohérence dans les trajets allant de l’urgence à l’insertion.